Idahobit 2022
17 mai Journée Mondiale de lutte contre les LGBTphobies
#IDAHOBIT

Vous souhaitez paraĂźtre dans l’Agenda IDAHOBIT 2022 ? [email protected]
















Fondation Jean JaurĂšs 17 MAI 2022 - 19h-20h30



















🌈Alice NKOM
Présidente du jury du Prix international de la Ville de Paris pour les droits des personnes LGBTQI+ Avocate au barreau de Douala,
PrĂ©sidente de l’Association pour la DĂ©fense des Droits des Homosexuels au Cameroun
La remise du Prix international de la Ville de Paris pour les droits des personnes LGBTQI+
aura lieu le mardi 17 mai 2022 à 17 heures 45 dans les salons de l’Hîtel de Ville

🌈CĂ©rĂ©monie en hommage aux personnes victimes de LGBTphobies en France et dans le monde,

Le mardi 17 mai 2022 Ă  16 heures 15 devant la plaque commĂ©morative dĂ©diĂ©e Ă  Bruno LENOIR et Jean DIOT 
sur la façade de l’immeuble situĂ© 1 rue LĂ©opold Bellan, Ă  Paris 2e

MĂ©tro : Sentier (L3)

🌈Le premier Prix Utopi.e #LGBTQIA + dans l’art

Vernissage :
 SoirĂ©e d’ouverture mardi 17 mai de 18h Ă  23h
— 𝗔𝗹 đ—Łđ—„đ—ąđ—šđ—„đ—”đ— đ— đ—˜
✧ đŸ­đŸŽđ—” — Visite libre de l’exposition
✩ đŸ­đŸ”đ—”đŸŻđŸŹ — Performance d’ Aurilian, Loose Compass, 20’
✧ đŸźđŸŹđ—” — Prise de parole des fondatrices et annonce du ou de la laurĂ©at·e du Prix du jury
✩ đŸźđŸŹđ—”đŸŻđŸŹ — DJ set de YANIS
Lien vers l'Ă©vĂšnement facebook : https://fb.me/e/19LPTsq5n
Lien vers le site des Magasins généraux : https://magasinsgeneraux.com/fr/expositions/prix-utopi.e
Lien vers le site d'Utopi·e : https://www.prixutopie.com/

Et pour l'expo :
Du 17 au 22 mai 2022, le Prix Utopi·e, premier prix LGBTQIA+ dans l’art, est prĂ©sentĂ© aux Magasins gĂ©nĂ©raux. Cette semaine d’exposition et de festival vise Ă  encourager et Ă  visibiliser la scĂšne artistique queer, et Ă  faire appel Ă  une approche de l’art attentive aux diffĂ©rences, engagĂ©e, diversifiĂ©e et inclusive.
Le public est invitĂ© Ă  venir dĂ©couvrir l’exposition des Ɠuvres des 10 artistes sĂ©lectioné·es par le jury du prix parmi 250 candidatures et Ă  prendre part Ă  une programmation transdisciplinaire : performances, DJ sets, confĂ©rences, lectures, arts vivants... Deux prix seront dĂ©cernĂ©s Ă  cette occasion : un Prix du jury et un Prix du public.
Avec les Ɠuvres de : Aurilian, Zoe Heselton, HĂ©lĂšne Alix Mourrier, Anouchka Oler Nussbaum, Valentin NoujaĂŻm, Damien Rouxel, Alireza Shojaian, Victorien Soufflet, NantĂ©nĂ© TraorĂ©, etaĂŻnn zwer


🌈À l'occasion de la journĂ©e mondiale de lutte contre les LGBTIphobies le 17 mai, l'Iris & l'EHESS organisent, en partenariat avec le cinĂ©ma Saint-AndrĂ© des artsune projection du film rĂ©alisĂ© par Emmanuel Hamon, co-Ă©crit avec Ariane Chemin, Les derniers condamnĂ©s pour homosexualitĂ©. (Zadig productions).
La projection sera suivie d'une discussion animée par Lilou du Cinéma Saint-André des arts & Régis Schlagdenhauffen, maßtre de conférences à l'EHESS, en présence de :
Ariane Chemin : grand reporter, vient de publier un reportage en 5 volets sur les derniers condamnĂ©s de la loi rĂ©primant l’homosexualitĂ© (reportage publiĂ© du 17 au 22 janvier 2022 dans Le Monde), co-rĂ©alisatrice.
Emmanuel Hamon : co-rĂ©alisateur, est en train de boucler un documentaire de 52 minutes qui sera diffusĂ© cette annĂ©e sur France tĂ©lĂ©vision « Homosexuels, les derniers condamnĂ©s ». Il accepte d’intervenir et rĂ©side Ă  Paris.
Romain Jaouen : doctorant au Centre d’histoire de sciences Po, travaille sur la police face aux sexualitĂ©s masculines Ă  Paris.
Mathias QuĂ©rĂ© : doctorant Ă  l’UniversitĂ© de Toulouse, travaille sur le militantisme homosexuel dans les annĂ©es 1970 et 1980

🛑CommuniquĂ© de presse – Paris, 12/05/2022
Zak Ostmane, militant LGBTQI+ marseillais de 37 ans, avait Ă©tĂ© sĂ©questrĂ©, violentĂ© et violĂ© pendant prĂšs de 36 heures dans un hĂŽtel Ă  Marseille en mars 2017. Son procĂšs se tiendra les vendredi 13 et lundi 16 et mardi 17 mai 2022 devant la Cour d’assises d’Aix-en-Provence.Mousse, sera prĂ©sente au procĂšs en tant que partie civile.
Le 3 mars 2017 au soir, le calvaire a dĂ©butĂ© pour ce militant LGBTQI+, rĂ©fugiĂ© en France depuis 2014. De sortie dans un bar gay de la citĂ© phocĂ©enne, Zak Ostmane, alors ĂągĂ© de 35 ans, fait la rencontre d’un homme avec qui il repartira pour finir la soirĂ©e. Â« D’habitude, je suis trĂšs mĂ©fiant, je ne vais jamais chez quelqu’un comme ça », avait-il confiĂ© en 2017 Ă  La Provence. Sur le chemin, un deuxiĂšme homme les rejoint.
Drogué, séquestré et violé dans un hÎtel du centre-ville de Marseille
« J’étais tellement dans les vapes que j’ai cru qu’on entrait dans une grande maison, mais c’était en fait un hĂŽtel. ». Zak Ostmane, dans un Ă©tat second, va alors ĂȘtre battu et violĂ© par l’un des deux hommes. Â« J’ai visiblement eu un moment d’inconscience totale parce que quand je me suis rĂ©veillĂ©, il Ă©tait en train de me sodomiser Â».
Par la suite, les coups vont continuer de tomber pendant de longues heures pour Zak. AttachĂ© aux poignets et aux chevilles avec les draps du lit, les deux agresseurs vont se servir de lui Â« comme d’un punching-ball ». Alors qu’il crie au secours, les deux hommes le menacent de mort, avec un couteau, et lui demandent de Â« nettoyer le sang qu’il y avait sur le sol et les murs Â». Dans la journĂ©e du samedi, Zak Ostmane peut prendre un comprimĂ© de paracĂ©tamol, mais les deux hommes refusent de le libĂ©rer.
Son calvaire prendra fin le dimanche 5 mars, 36 heures aprĂšs sa rencontre avec ses deux agresseurs. Â« Alors qu’ils somnolaient toujours, j’ai vu passer une patrouille de police, je me suis dit, soit je reste et ils vont finir par me liquider, soit j’ouvre la fenĂȘtre et je hurle Â», raconte-il. Les policiers viennent Ă  son secours et arrĂȘtent les agresseurs.
Un procùs devant la Cour d’assises d’Aix-en-Provence
Les deux hommes, identifiĂ©s comme un ancien militaire de la LĂ©gion Ă©trangĂšre et un lĂ©gionnaire du 2e rĂ©giment d’infanterie de NĂźmes, signalĂ© comme dĂ©serteur depuis dĂ©but mars 2017, seront jugĂ©s pour sĂ©questration, remise d’un objet sous contrainte, violences homophobes et viol.
Le procĂšs dĂ©butera ce vendredi 13 avril 2022 devant la Cour d’assises d’Aix-en-Provence, pour une durĂ©e de trois jours. Zak Ostmane y sera reprĂ©sentĂ© par Me Tewfik Bouzenoune.
Pour Me Etienne DeshouliĂšres, avocat de Mousse, Â« il semble ici que le nƓud du problĂšme se trouve ici dans le rejet de l’homosexualitĂ©. L’homophobie intĂ©riorisĂ©e conduit parfois les agresseurs homosexuels Ă  commettre des actes d’extrĂȘme violence contre d’autres homosexuels Â».
Contact presse :
Etienne Deshouliùres – Avocat au barreau de Paris


Copyright © 2022 ASSOCIATION Comité Idaho France - Tous droits réservés
Le ComitĂ© Idaho France, le logo du ComitĂ©, sont des marques dĂ©posĂ©es. Toute reproduction ou distribution non autorisĂ©e, entiĂšre ou partielle, des informations, donnĂ©es, textes et images disponibles sur ce site est interdite. L'utilisation de ce site web vaut acceptation des Informations lĂ©gales.

Sommaire